Les Éléphants de Montreuil par Etienne Charry

Les éléphants de Montreuil, une œuvre musicale de 7,17 minutes, portée sur une clef USB, composée spécialement pour le LOTO d’arts. Un magnifique coffret qui fut gagné le 13 décembre 2014 lors du premier LOTO d’arts sur le haut Montreuil.

« Un beau matin, Mr Éric Loubet, résident montreuillois se lève plein d’une inspiration née de ses rêves. Aujourd’hui est le premier jour de son grand œuvre, rien ne l’arrêtera.
Il va faire du haut Montreuil une réserve naturelle qui accueillera une colonie d’éléphants et leur garantira une vie paisible et protégée des appétits des hommes, cette population vivra en harmonie avec les actuels montreuillois pour le bonheur des uns et des autres.
Mr Loubet entreprend de se rendre dans les diverses administrations qu’il doit convaincre afin de mener à bien son grand projet. La puissance de sa vision et sa force de conviction sont telles que les cohortes de fonctionnaires qu’il approche s’empressent sur son passage d’éliminer tous les obstacles qu’un tel projet peut engendrer, il doit même dissuader aimablement les employés de certains services de se prosterner Iorsqu’il franchit Ie seuil de leurs bureaux. C’est ainsi qu’une vaste zone allant de la mairie de Montreuil jusqu’au boulevard de la Boissière se métamorphose,

Alors que les chaussées, bâtiments en tout genre sont démolis, transportés puis compactés et remodelés en une petite chaine de montagnes dans l’est de la réserve, quantité de baobabs géants sortent du sol grâce aux nouvelles méthodes de culture temporelle qui consiste, nous te savons, à accélérer le temps dans une zone bien circonscrite et en profitant de séquences climatiques favorables au
développement des végétaux, un arbre géant peut ainsi atteindre sa taille adulte en moins de 24h sous tes yeux de ses futurs habitants regroupés qui célèbrent joyeusement l’événement.
Les populations s’Installent dans les cimes des grands arbres. Les chaussures, les pédalos et scooters magnétiques (n’utilisant que le magnétisme naturel) sont le moyen idéal (totalement sûret ne nécessitant aucune infrastructure routière) pour se déplacer à son rythme à 30m au dessus du sol devenu savane, bush, forêt selon
les secteurs.
La végétation naturelle ne tarde pas à subvenir totalement aux besoins des éléphants qui retrouvent rapidement les conditions d’une vie naturelle.

 Le vent porte parfois la rumeur de l’activité de la ville, mais à mesure que la réserve s’agrandit, celle-ci se fait de plus en plus rare. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s