Les artistes qui s’engagent pour le LOTO d’arts : Frédérique Petit

 

Frederique Petit

Voici le souvenir de petite fille que raconte Frédérique Petit dans sa biographie
« Je trouve les traces de mon attirance pour les fils dans mon enfance, chez ma grand-mère qui m’a beaucoup influencée. Comme la plupart des femmes du début du XXe siècle, elle avait fabriqué son trousseau, brodé ses draps, fabriqué sa lingerie et des dentelles au crochet pour l’orner. Elle avait aussi été couturière. De toutes ses activités restaient dans les armoires des piles de boîtes variées allant des boîtes de sucre aux petits emballages de cartons paraffinés des petits suisses en passant par les boîtes de chocolat. Ces boîtes contenaient les plus beaux trésors : boutons, que je m’amusais à classer par couleur, agrafes et pressions, rubans et coupons de tissus. Je me souviens encore aujourd’hui avec une rare acuité du premier ouvrage de couture que ma grand-mère m’a aidé à faire ».
Frédérique est assurément une des brillantes artistes donatrices des plus sensibles du LOTO d’arts.
Son travail est avant tout une réflexion sur les techniques textiles ancestrales, entrepris dans des voyages pendant lesquels, elle apprend de nouveaux gestes, répétés, universels. Elle applique ses savoirs dans des travaux sans équivalents, toujours avec un humour en douceur,un travail raffiné.  
Chaque jour, son ouvrage s’enrichit d’expériences. Son atelier est un véritable laboratoire de fils et couture. 
 
Ombre arbre
Ombre colorée rouge 2009-2011 23×19 cm, Ombre chinoise 2008-2009 pièce de 11×150 cm coton et soie
 
 L’aventure textile démarre pour Frédérique, aux débuts des années 70.
Après plusieurs années d’expositions en France comme à l’étranger, de nombreux particuliers et institutions artistiques lui achètent des œuvres. 
Présente dans des collections publiques variées, ses œuvres ont fait l’objet de commandes publiques pour le Fonds national d’Art contemporain et la Présidence de la République.
Les sujets et thématiques qu’elle aborde son souvent l’expression de représentations de leçons de choses et d’éléments de la nature, fossiles, cieux, nids, papillons. Elle tisse aussi bien du fil de soie que du métal, son talent multiple est formidable. 
 
Frederique Petit
de gauche à droite : La nuit scintillante 2005 58x48cm, Nids Série 2012 de 6 à 12 cm de diamètre fil de fer et de cuivre, La couleur des mots série de 28 mots Fleur 2006-2007 18,5×18,5 cm, Strate 6 2011 13×14,( cm, Les mots silencieux II 2012 Rouille 21×21 cm
 
 Frédérique est aussi musicienne, la musique est surtout, sa première formation et expression artistique. Elle joue et donne des cours de piano. Elle enregistre avec de nombreux amis musiciens.
 
Pot violet
Nature et pots violet 1995 80×65 cm

Frédérique vit aujourd’hui à la campagne avec sa famille. 
 
Fragment de sol
Fragments de sols série de 20 fragments tapisserie point gobelin et point noué 48×48 cm


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s